Les nouvelles du rucher en mai

Semaine 20

Météo : Une nouvelle semaine d’averses nous attend.
Au rucher : Si vous souhaitez multiplier vos colonies, c’est le moment de faire une division par superposition.
Il s’agit d’une méthode très simple sans recherche de reine. Votre colonie à diviser doit comporter au moins 8 cadres de couvain. Vous procéderez par beau temps en agissant assez rapidement.
Votre ruche de base va être partagée en deux. Il vous faut préparer une ruche complète avec des cadres, une grille à reine et une brosse (une branche peut remplacer la brosse).

  • Placez votre nouveau corps de ruche, sans le plancher, à côté de la ruche à diviser.
  • Prélevez, un à un, 5 cadres en les débarrassant de leurs abeilles et positionnez les au centre de la boîte.
  • Recentrez les 5 cadres restés dans la ruche de base. Complétez tous les emplacements libres avec des cadres. Des partitions peuvent être utilisées.
  • Placez la grille à reine sur la ruche et superposez la boîte au-dessus de la ruche. Remettre un couvre cadres et un toit. Les nourrices restées dans la partie basse vont remonter prendre en charge les larves qui sont dans la partie haute.
  • Au bout d’une heure vous pourrez séparer les deux parties.
  • La partie basse contenant la reine sera déplacée soit de quelques mètres si vous ne possédez qu’un rucher soit de plus de 3 km si vous posséder un second emplacement.
  • La partie haute sans reine restera sur place et récupérera ainsi les butineuses.
  • Vous veillerez aux réserves en cas de météo défavorable.

(Vous pouvez faire un prélèvement partiel de 2 ou 3 cadres avec la même méthode en veillant à la présence de jeunes larves de moins d’un jour dans un des cadres prélevés et le second cadre sera composé de couvain fermé ainsi les ouvrières à naître prendront en charge les larves.)
Vous pourrez vérifier la présence d’un élevage de reine en cours après une semaine et devrez attendre environ un mois avant de voir une nouvelle ponte et encore trois semaines avant la naissance de nouvelles ouvrières.

Abeille sur cotonéaster horizontal : remarquez l’usure des ailes de la butineuse.

Environnement : Vous pouvez préparer la pâte à beignets : les acacias sont fleuris.

Frelon asiatique : Vous pouvez encore piéger les frelons asiatiques qui n’ont pas de bonnes conditions pour développer leur nid primaire.

Semaine 19

Météo : Nous devrons patienter la moitié de la semaine pour voir le beau temps afin arriver pour quelques jours.
Au rucher : Une reprise des essaimages est probable. En présence de cellules royales, vous pouvez en profiter pour multiplier des colonies. Si vous souhaitez faire du miel monofloral, vous devrez poser des hausses vides avant la floraison choisie et retirer ces dernières dès que les cadres seront suffisamment operculés. Une astuce consiste à regrouper les cadres en cours sur une même colonie afin de libérer les autres et les équiper de hausses vides.
Environnement : Les acacias blanchissent à Besançon et les aubépines sont sur le déclin.
Frelon asiatique : Les fondatrices sont encore piégeables, les nids primaires ont un développement retardé à cause de la météo. Attention les fondatrices de frelon européen sont également actives : libérez-les. Remarque : souvent, les pièges vendus dans le commerce ne sont pas sélectifs.

Photos de la semaine : cherchez la reine…

Où est la reine ?
Où est la reine ?